Hermès, Kilian, Serge Lutens et Frédéric Malle à La Belle Parfumerie du Printemps 22 août 2013

Hermès, Kilian, Serge Lutens et Frédéric Malle à La Belle Parfumerie du Printemps

En 174 années d’existence, la maison Hermès, incarnation du bon goût, impeccable, audacieux et raffiné, considère le développement de ses produits selon une approche qui exige patience et longueur de temps. C’est très graduellement que sont venus s’ajouter aux produits de sellerie et de harnachement, les foulards, sacs à main, et autres articles issus de la maroquinerie qui contribuent encore aujourd’hui à la renommée de cette très grande maison.

Bien que la maison Hermès se soit intéressée au parfum dès les années 40, et continue d’offrir des créations qui ont traversé le temps, comme l’Eau d’Hermès (1951) et Calèche (1961), c’est le fruit du travail de Jean-Claude Ellena, qui, ayant rejoint la maison en 2044, a fermement établi Hermès parmi les grands parfumeurs du monde.

En plus de ses dix fragrances Hermessence, Ellena est aussi à l’origine de nouveaux classiques, tels que Terre d’Hermès.

Si le début du XXIème siècle est un jour qualifié de deuxième âge d’or du parfum, ce sera parce que des maisons comme celles de Kilian ont vu le jour, et que les nouvelles générations, celle de Killian Hennessy, se sont entièrement tournées, et ce sans compromis, vers la création de nouvelles fragrances en offrant à de jeunes talents la possibilité de travailler et d’explorer avec les meilleures matières premières possibles.

Il s’agit surtout, pour Kilian, de « remettre le parfum sur un piédestral », tel un grand art, s’adressant « tant à l’esprit qu’aux sens ».

En collaboration avec Cécile Becker, et l’étoile montante Sidonie Lancesseur (Broderie d’Hayari en 2012, et Only FOr Her d’Hayari en 2011), Kilian a crée deux collections de parfums depuis octobre 2007, l’Oeuvre Noire et Arabian Nights. Toutes deux ont récolté des louanges, et attisé la passion de nombreux débats au sein de l’intelligentsia du monde du parfum.

D’après le consensus crée parmi les connaisseurs, Back to Black, aux profonds accents de tabac, la lavande et l’absinthe de A Taste of Heaven, et Incense Oud pourraient bien, un jour, être considérés comme des « chefs-d’oeuvre » de notre époque.

Depuis le lancement de Nombre Noir en 1981, Serge Lutens a toujours fait preuve d’une présence créative très puissante au sein de la parfumerie contemporaine. En 1992, son second parfum pour Shiseido, Féminité du Bois créa la sensation dans le monde du parfum. Lutens fonda alors sa propre parfumerie, à Paris, au Palais Royal.

Parmi les 50 parfums crées par Lutens au cours des 20 dernières années, nombreux sont complexes, audacieux, et d’une originalité époustouflante, Iris Silver Mist a été acclamé comme un inquiétant chef d’œuvre, de la « tristesse en bouteille » disait-on. Tandis qu’avec L’Eau Serge Lutens explique son envie de « créer un anti-parfum », qui serait comme « une vivifiante bouffée d’air pur des montagnes » et « une réaction à ce monde trop parfumé » où le rituel du parfum a perdu tout son charme. Sa toute dernière création, Vitriol d’Oeillet, est décrite comme un assemblage de « clou de girofle rose », mais « entrelacé de toutes petites dents. »

Frédéric Malle défend une grande idée: les parfumeurs devraient être reconnus et célébrés comme des artistes à part entière. Il a donc créé Editions de Parfums Frédéric Malle en 2000 avec l’idée de donner aux grands talents parfumeurs d’aujourd’hui l’opportunité d’exprimer leur créativité, sans contraintes et en répondant uniquement à leurs aspirations les plus élevées.

Parmi les parfumeurs choisis par Malle, on croise Dominique Ropion, Jean-Claude Ellena, Pierre Bourdon, Maurice Roucel et Olivia Giacobetti. Des 19 parfums de Malle, il en est un dont l’histoire est particulièrement romantique, celle du Parfum de Thérèse, un parfum crée il y a plus de 50 ans par le regretté Edmond Roudnitska. Ce parfum fut porté par une seule femme au monde (et surnommé la « prune ») il fallut attendre l’édition de Malle pour voir ce parfum dévoilé et proposé au public.

Shares this :