L’industrie française de l’aromatique 22 juin 2016

Grasse, La ville de l’arrière pays cannois, accrochée à la montagne et qui se signale de loin par ses cheminées, depuis la Renaissance. Les premières distilleries y ont vu le jour à l’époque de Catherine de Médicis. De première importance dans le monde de la Parfumerie, Grasse fournit aux grands parfumeurs de luxe les plus belles essences florales, fruit d’un climat exceptionnel et du savoir-faire de ses salariés acquis de génération en génération.

Au cours des siècles Grasse a su évoluer avec son temps et s’adapter aux contingences du moment et aux tendances à long termes, ce qui lui permet d’anticiper le futur et de tenir sa place dans le monde du XXIème siècle.

Au fil des années, l’industrie grassoise a dû réduire et même faire disparaître certaines de ses cultures florales à cause  de l’invasion des usines. Néanmoins, si on sort des sentiers battus on verra surgir des champs de violettes, des cultures de Jasmin ou encore de Rose. Sans ces produits de terroir qui ont résisté grâce à leur exceptionnelle qualité, l’industrie de la parfumerie de luxe ne serait pas ce qu’elle est et certains parfums très prestigieux ne pourraient plus être nés.

Outre le traitement des productions locales, les industriels grassois importent et traitent des matières végétales, tel que  les racines d’Iris de Toscane, les racines de Vétiver de Java ou encore la Mousse de Chêne d’Europe Centrale. Leurs principaux fournisseurs de matières premières sont l’Italie, les Etats-Unis, la Chine et l’Indonésie.

Aujourd’hui, l’industrie Française de l’aromatique est une industrie ouverte sur le monde et tournée vers l’avenir. En plus de la parfumerie traditionnelle, de la parfumerie de luxe, de beauté et de toilette (comme pour les savons et les produits d’entretien de la maison) on voit apparaitre  le secteur des matières aromatiques pour les industries alimentaires et pharmaceutiques. Avec des clients divers, répartis sur toute la surface du globe, les Etats-Unis, l’Allemagne, le Japon et le Royaume-Unis restent les marchés les plus importants.

L’industrie de l’aromatique représente actuellement en France une soixantaine d’entreprise et gère environs 6500 emplois, dont 3500 dans la région de Grasse.

Hayari se fournit et réalise tous les jus, élixirs de tous ses parfums à Grasse, à partir du savoir faire des artisans. La Rose de Mai, tradition ancestrale de la région et la base de notre trilogie en hommage à la rose, « Rose Chic », « Amour Elégant » et « FeHom ».

Hayari Parfums - Collection Rose

Shares this :